Bilan des embauches et des licenciements – mai 2022

L’emploi se stabilise. 

Le taux d’emploi s’est maintenu à 61,9 % en avril

Après deux mois consécutifs d’augmentation, le taux d’emploi a peu varié et s’est stabilisé au Canada, selon les données de la plus récente Enquête sur la population active de Statistique Canada. 

Les hausses de l’emploi dans les services professionnels, scientifiques et techniques et dans les administrations publiques ont été contrebalancées par les baisses constatées dans les secteurs de la construction et dans le commerce de détail, observe Statistique Canada.

À l’échelle nationale, l’emploi a augmenté de 43 000 chez les femmes du principal groupe d’âge actif, soit une hausse de 0,7 %. En revanche, il a diminué de 36 000 chez les hommes du même groupe d’âge, soit une baisse de 0,5 %.

Le nombre de Canadiens et Canadiennes occupant un emploi à temps partiel, c’est-à-dire qui travaillent habituellement moins de 30 heures par semaine, a augmenté de 47 000 en avril.

La pandémie a favorisé l’emploi à temps partiel involontaire, lequel a atteint un pic de 26,5 % en août 2020, alors que de nombreux travailleurs et travailleuses n’arrivaient pas à trouver un emploi à temps plein. Cet effet s’est désormais dissipé : le taux de travail à temps partiel involontaire a baissé en avril et s’est établi à 15,7 %, le plus bas niveau jamais enregistré.

L’emploi recule au Québec 

Le nombre de personnes travaillant au Nouveau-Brunswick a augmenté de 6700 en avril, en même temps que le taux de chômage reculait. Pour la première fois, il a dépassé le niveau observé en février 2020, avant la COVID-19. La Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador ont aussi enregistré une hausse de l’emploi en avril, accompagnée d’une baisse du taux de chômage.

En revanche, l’emploi a reculé de 27 000 au Québec après avoir augmenté en février et en mars. Cette baisse est constatée uniquement dans les emplois à temps plein, principalement dans les secteurs de la construction et dans les services d’enseignement. Le taux de chômage a toutefois peu varié au Québec, s’établissant à 3,9 % en avril.

Le taux de chômage toujours en baisse

À la suite d’un creux record de 5,3 % au mois de mars, le taux de chômage a diminué légèrement pour se chiffrer à 5,2 % en avril. Le taux de chômage des personnes âgées de 25 à 54 ans est en baisse et s’établit à 4,3 %, soit le plus bas taux enregistré depuis que des données comparables ont commencé à être diffusées, en 1976.

Néanmoins, le chômage de longue durée est plus important qu’avant la crise sanitaire. Il s’élevait à 20,6 % du chômage total en avril 2022, contre 15,6 % en février 2020.

 

 

Par: Pascaline David – 37e AVENUE

 

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#