Comment l’IA transformera le secteur pharmaceutique

La recherche de nouvelles cibles biologiques, l’évaluation de la toxicité de molécules pour les médicaments, l’optimisation des processus d’essais cliniques, la tangente innovatrice vers la médecine personnalisée… Voilà un mince aperçu du potentiel de l’intelligence artificielle dans le secteur pharmaceutique, en pleine explosion ici même au Canada.

L’ADN à elle seule contient 100 millions de cellules. Les éléments, les organismes et les molécules du corps humain — et leurs multiples interactions — sont encore en partie un mystère, de même que ses pathologies, qui sont en continuelle transformation. Parmi toute la banque d’entités chimiques existantes et potentielles, quelle molécule fonctionnerait sur telle cible biologique pour améliorer l’état de santé du patient ?

Le secteur pharmaceutique doit traiter, analyser, tester, interpréter et générer une quantité astronomique de données. Comme l’intelligence artificielle s’en nourrit littéralement pour sans cesse raffiner son apprentissage dans des algorithmes toujours plus précis, son apport est précieux dans une industrie qui a un rôle capital — carrément — dans la société.

Des recherches plus poussées

Avant qu’un médicament soit proposé à un patient, il doit traverser un processus de recherche et de développement pendant des mois, des années… et c’est dans le meilleur des cas ! « On peut évaluer en recherche pharmaceutique le taux d’échec à près de 99 % », dit Frank Béraud, président-directeur de Montréal In Vivo, un organisme sans but lucratif de développement économique qui vise à créer un environnement d’affaires propice à l’innovation et au développement des organisations publiques et privées du secteur des sciences de la vie et des technologies de la santé.

Or, l’intelligence artificielle permet de non seulement mieux orienter les recherches, augmentant en amont leurs chances de succès, mais aussi d’employer l’indispensable méthode essai-erreur dans un scénario virtuel en un instant, à moindre coût, sans dommages collatéraux. Il est simple de comprendre les bénéfices d’une application intelligente qui arrive à tester la toxicité d’une molécule avant de l’administrer à un patient !

  1. Des soins de meilleure qualité

Une fois le médicament sur le marché, la technologie d’apprentissage adaptative améliore en outre leur contexte d’utilisation. Pour être efficace, le (bon) médicament doit après tout être administré à la bonne personne de la bonne façon. La médecine personnalisée n’a rien d’un concept marketing à la mode !

« L’intelligence artificielle est un précieux outil d’expérimentation et d’aide à la décision pour les professionnels de la santé », résume Frank Béraud.

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#